les quadeurs du bout du monde

les quadeurs du bout du monde

Arques.

Voir aussi notre vidéo et notre album photos

Situé à 50 km au sud de Carcassonne, et 24 km au nord-est de Quillan, le site d'Arques est un havre de paix baigné par son lac et bordé de forêts.
Le village et le château :

 La première mention manuscrite d'Arques remonterait à 1011. Le village a la particularité de posséder les éléments de deux phases successives dans l'histoire de l'habitat au Moyen-âge. A quelques centaines de mètres à l'ouest du village, les pierres dorées du château d'Arques s'élèvent au sommet d'un mamelon.
Au bord du Rialsesse, près de la forêt du même nom, Arques est connu pour son majestueux donjon, l'un des plus beaux et des plus originaux du Moyen Age, dressé au milieu des champs à distance du village. Site fortifié, Arques fut confié en 1231 à Pierre de Voisins, lieutenant de Simon de Monfort. C'est à la fin du XIIIème siècle que ses descendants entreprirent la construction du château, achevée en 1316.  Chef d'œuvre de l'architecture gothique inspirée d'Ile-de-France, il allie élégance, luxe et aspect militaire. Restauré depuis peu, il reste le témoin du savoir-faire technique et artistique des bâtisseurs de l'époque médiévale. Une enceinte rectangulaire entoure une cour, au centre de laquelle s'élève le donjon quadrangulaire en très beau grès doré, haut de 25 mètres et comportant quatre niveaux. Sa particularité réside dans le dispositif de quatre échauguettes d'angle montées sur des socles évidés. A l'intérieur du donjon, on peut admirer une remarquable voûte gothique.
Les voûtes aux culots sculptés, les belles cheminées et les fenêtres trilobées laissent paraître le goût et la richesse des maîtres des lieux, les seigneurs de Voisins

Le château d'arques se distingue des autres citadelles cathares car il est « de plaine ». . Le site choisi surprend par sa mauvaise aptitude à la défense: c'est en effet un tertre de médiocre importance, dominé de tous côtés par des hauteurs environnantes.
Au village, rue Roché, vous verrez la maison la plus ancienne, encore debout. Vous pourrez également visiter la maison Déodat-Roché qui abrite une exposition sur le catharisme, dont cet historien avait fait sa spécialité. 

 



13/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres